RSS

Robes dos nus: les tenues pour sublimer le dos des femmes

1 Comment | This entry was posted on juin 10 2010

Le dos d’une femme est aussi important que ses jambes. Pourtant nous les mettons très rarement en valeur.

J’ai sélectionné et réinterprété quelques robes aux dos célèbres. J’espère qu’elles vous plairont.

Valentino et Louis Féraud ont toujours su sublimer le dos de la femme. A porter lorsque vous n’avez pas besoin d’artifices pour le maintient de la poitrine.

Cravate en tenue de soirée

0 Comments | This entry was posted on mai 13 2010

Crazy Ursula met la cravate

Autant je n’aime pas les souliers, autant j’adore les cravates. Adopter un style masculin féminin ne me fait pas peur: une veste de smoking sur une robe, une cravate avec un top sur une jupe drapée…

C’est pour cela que j’ai choisi ce modèle Chanel Haute couture. Réadaptée à ma façon.

D’abord une chose, le satin ocre, nacrée fait moins diva des années cinquante. Ce qui me chifonne par contre c’est le noeud. Et la coiffure, qui ressemble un peu au biscuit palmier. Mais c’est le spectacle. Crazy Ursula le préfére un peu moins volumineux, tiens, comme le chignon de Audrey Epburn. Pour donner à la ligne une certaine continuité.

Pour me sentir libre dans ma robe et de mes mouvements, j’oterais les manches. Un peu rajoutée. On pourait s’en passer. Et laisser bouger les épuales, les Montrer…

Echancrer légèrement de l’encolure vers le dos. Afin que la poitrine de la femme puisse trouver sa place, naturelement.

Passons maintenant à la cravate, la pièce phare de la tenue Je mettrais bien une cravate avec ma robe Chanel. Seulement elle est un peu trop large. Elle est imposante. Elle risquerait d’effacer la robe. La cravate doit rester un accessoire complémentaire, pas un élément aussi important que la robe.

Alors je l’imagine fine, réduite d’aumoins trois centimètres à la bases avec un noeud moins volumineux. Et là Je la trouverais parfaite pour Crazy Ursula.

Crazy Ursula est passionnée de mode. Elle admire les créateurs et les couturiers. Et réadapte leur mode à son style. Que vous soyez d’accord ou pas avec son décryptage, n’hésitez pas à laisser vos remarques. Et abonnez vous au blog.